tympan colorise

Des Villes & Des Justes, du 27 au 29 mai

villes de justeLe titre de «Juste parmi les Nations» est décerné par l’état Hébreu aux personnes non juives, qui ont, au péril de leur vie, sauvé des juifs persécutés par l’occupant nazi, pendant la guerre 1939/1945.
En France, de nombreux Justes parmi les Nations reconnus et nommés, ainsi que ceux qui les entouraient, resteront anonymes. Ils se sont tous engagés pour sauver des milliers de juifs.
Par des actions individuelles ou collectives, des communautés religieuses, des villages, des villes ou de simples citoyens, ont incarnés les valeurs de la France et de l’humanité.

Aujourd’hui, il est temps de s’interroger sur les raisons pour lesquelles ces trois communautés : Moissac, Dieulefit et le Chambon sur Lignon, ont su faire preuve de courage et d’humanité en cachant de nombreux enfants juifs.
Des hommes et des femmes, souvent avec modestie, ont refusé de céder à la lâcheté, en s’opposant à la barbarie. Leur exemple doit être transmis aux générations actuelles et futures.

La rencontre va se dérouler les 27, 28 et 29 mai 2016 à Moissac, en partenariat avec le réseau Memorha, et avec le soutien scientifique du LARHRA*.

La rencontre se concentre sur trois thèmes : l’accueil, le sauvetage et la résistance dans 3 villes, véritables «case studies», Moissac, le Chambon sur Lignon et Dieulefit.
L’objectif sera d’apporter des réponses à de nombreuses questions touchant autant notre passé que notre futur...